Putnam

«La structure causale du monde n'est pas physique au sens où elle serait inscrite dans ce que nous concevons comme étant la réalité physique. Mais cela ne veut pas dire qu'elle soit plaquée par l'esprit sur la réalité physique.(...) Le monde de la vie ordinaire (...) est plein d'objets qui "produisent des effets" sur d'autres objets, d'événements qui expliquent d'autres événements, et de gens qui "reconnaissent" des choses (et pas seulement des qualités sensibles).(...) Peut-être la notion de causalité est-elle si primitive que la notion même d'observation la présuppose.(...) Ce qui est factuel et ce qui est conventionnel est affaire de degré.(...) Comme le relativisme, mais d'une manière différente, le réalisme est une tentative impossible pour avoir sur le monde un point de vue de nulle part. Étant donné la situation, il est tentant de dire : "C'est donc nous qui faisons le monde", ou bien : "C'est notre culture qui façonne le monde" ; mais ce n'est qu'une autre forme de la même erreur. Y succomber, c'est une fois de plus concevoir le monde – le seul que nous connaissions – comme un produit.(...) Mais le monde n'est pas un produit. Le monde est monde, voilà tout.»